08 février 2020 : changement de vie

Vous avez déjà été amené à changer de vie ? Pas celui qui vous amène à revoir votre alimentation ou modifier la couleur des murs de votre salon. Non. Celui qui bouleverse entièrement votre quotidien, qui vous fait traverser les frontières, parler une nouvelle langue et changer de travail. Tout ça à la fois. Moi, je connais et tout a commencé le 08 février 2020.

Billet d’avion aller-simple, direction Madrid

Le 08 février dernier, je me suis envolée. Billet d’avion sans retour dans la poche. De Nantes à Madrid. Un paquet de bagages sous le bras, en route vers un nouveau chez moi.

Ce serait mentir de vous dire que je n’ai pas été traversé par beaucoup de sentiments à la fois. De l’excitation, de l’appréhension, de la tristesse, de la joie ; c’était un sacré cocktail d’émotions ! Dire au revoir à ses proches, c’est toujours compliqué. Même si, on est bien d’accord, pour un Français, Madrid n’est pas le bout du monde. Je peux rentrer en France assez facilement (enfin ça c’était avant le coronavirus hein).

À peine quelques semaines après mon arrivée, nous étions confinés. Drôle d’expérience quand on vient à peine d’emménager, mais cela permet au moins d’avoir le temps de vider les cartons. Ceux qui traînent dans un coin depuis longtemps et que vous remettez toujours à plus tard, vous voyez de quoi je parle ?

Pourquoi l’Espagne ? Pourquoi Madrid ?

Si je vis à Madrid désormais, c’est parce que j’y ai suivi mon conjoint. Il a reçu une proposition de mutation et on l’a acceptée ! Ça paraît si simple, résumé comme cela, en une seule phrase. Mais avant d’en arriver là, on est évidemment d’abord passés par la phase des milliards de questionnements : est-ce que son nouveau job va lui plaire ? Et moi, qu’est-ce que je vais faire comme travail ? Comment je quitte celui que j’ai ? Comment on déménage ? Est-ce que la ville va nous plaire ? Et j’en passe…

Et finalement, le goût de l’aventure a été plus fort que tout !

Cela se vit qu’une seule fois, mais si tu le fais bien, une fois sera suffisant 🙂

Après 4 mois de vie, ici, j’aurai du mal à faire un « bilan » tant le confinement lié au COVID-19 a pris le dessus. Impossible de découvrir la ville comme il se doit et d’en profiter réellement ! Néanmoins, ces semaines, passées chez moi, auront été l’occasion de penser à mon avenir professionnel et d’envisager une réorientation.

L’expatriation et le travail

À l’heure où j’écris, sachez d’abord qu’il est possible d’exporter ses droits au chômage dans un autre pays. Dans mon cas, l’Espagne étant dans l’Union européenne, c’était « assez » simple. Si besoin, je peux vous faire un article dédié afin de vous aider dans vos démarches. 🙂

Le versement des allocations est alors possible pour une durée de trois mois (pouvant être prolongée jusqu’à 6 mois sous certaines conditions). J’étais donc décidée à utiliser ce temps pour finir l’emménagement, prendre mes marques et chercher un nouveau travail. Mais, c’était sans compter ce fichu coronavirus (oui, encore lui).

Étant dans l’incapacité de postuler à des offres d’emploi inexistantes (logique), j’ai décidé de profiter du confinement pour suivre des formations à distance, notamment sur le site Udemy. Je travaillais auparavant dans le secteur de l’immobilier et je souhaite profiter de cette expatriation pour changer de métier. Là encore, je me suis posée, et me pose toujours, un milliard de questions. Vous avez déjà vécu une réorientation professionnelle ? Pour vous aussi, c’est parfois le flou complet ?

Pour le moment, ce dont je suis sûr, c’est de vouloir travailler à distance, juste avec un ordinateur et une connexion internet. C’est un avantage non-négligeable pour un expatrié de pouvoir rentrer dans son pays d’origine, quand il le souhaite, sans demander la permission à qui que ce soit.

Voilà où j’en suis dans l’état de mes réflexions, c’est-à-dire, pas très loin, je vous l’accorde. Mais c’est un début. Il faut bien commencer quelque part, pas vrai ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :