Bilan après 6 mois d’expatriation

Déjà 6 mois de passés à Madrid ! Le timing idéal pour faire un petit bilan de mon expatriation.

Côté logement

Quand nous avons su qu’on partait, nous avons, depuis la France, entamé nos recherches. Nous avons d’abord défini nos critères de surface, de prix et de localisation. Nous connaissions déjà Madrid, c’était donc plus simple de lister nos quartiers favoris ! Puis, nous avons consulté le site Idealista afin de voir si des biens correspondaient avec ce que nous souhaitions. Si vous projetez de vous installer en Espagne, c’est le site par excellence pour trouver un logement.

À l’aide des boutons filtres, vous pouvez facilement trier les annonces en fonction de votre budget, du quartier, de la surface, des caractéristiques du bien… C’est donc hyper simple d’utilisation !

Sachez que Madrid reste une ville où le marché de l’immobilier est assez tendu. Certes, ce n’est pas Paris, mais cela reste une capitale ! Mieux vaut être rapide pour contacter les propriétaires dès qu’une annonce vous intéresse. De notre côté, nous voulions, dans la mesure du possible, passer par un particulier pour éviter les frais d’agence. Il a donc fallu se connecter chaque matin sur le site afin de voir toutes les nouveautés et être les premiers à contacter les « posteurs » d’annonce.

Ensuite, une fois sur place, après quelques jours de visites, nous avons eu la chance de trouver ce que nous voulions, via un particulier. Contact le matin, visite dans la journée, signature du bail le lendemain !

Ah, un détail qui fait son importance tout de même et que nous avions négligé : la clim’ ! Nous n’en avons pas dans notre appartement et au moment où je vous écris, il fait 40 degrés dehors. Nous avons investi dans un ventilateur, mais j’avoue que disposer de la clim pour passer l’été à Madrid, c’est un vrai plus !😊

Côté climat

Difficile de vous faire un retour sur l’hiver et le printemps que j’ai passé, en partie, confinée chez moi. Par contre, je peux vous parler de l’été. Et quel été ! Qu’il est loin mon été breton !

Ici, pas de pluie ni de tempête, mais un ciel bleu et un grand soleil ! Ce qui pourrait être vécu comme une canicule en Bretagne est tout à fait habituel ici ! Pour ma part, je dois avouer que c’est dur de supporter des températures à plus de 35 degrés. Et, en ce moment, c’est quotidien.

Les températures ne baissent pas beaucoup le soir et la nuit, ce qui fait qu’il est difficile, voire impossible, de dormir la nuit sans ventilateur (d’où notre achat 😉). En journée, je cherche l’ombre par tous les moyens et je rêverai que Madrid soit en bord de mer…Il y a plusieurs piscines municipales accessibles ici, mais j’avoue être plus sensible à une belle plage 😊!

Côté papiers

Mon parcours du combattant pour obtenir mon NIE n’est pas encore arrivé à son terme. Je lutte toujours haha ! Le NIE c’est le Número de identificación de extranjeros, autrement dit un numéro d’identification pour les étrangers. Enfin, dans mon cas d’Européenne, c’est plus exactement le Certificado de registro de ciudadano de la Union que je cherche à obtenir !

Sans ce numéro, vous ne pourrez pas vivre pleinement votre expatriation, car il est indispensable partout : pour ouvrir un compte en banque, pour s’inscrire à la sécurité sociale ici…bref, pour toutes les démarches administratives.

Je ne vais pas rentrer ici dans les détails sur comment faire pour l’obtenir. Déjà, car je ne l’ai pas encore 😂 et aussi parce que j’en ferai probablement un article dédié !

Côté intégration

Parlons maintenant intégration. Pour commencer, nous avions déjà quelques connaissances sur Madrid. Cela aide beaucoup d’avoir quelques repères dans une nouvelle vie qui débute.

Ensuite, sachez qu’il existe de nombreux groupes Facebook de Français vivant à Madrid. Cela peut être l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, car des événements sont régulièrement organisés par ces groupes.

Sinon, il existe aussi le site Meet Up qui propose de nombreux événements en tout genre : aller boire un verre, visiter la ville avec un guide, faire une randonnée, participer à des échanges dans des langues différentes… Un bon moyen de sortir et de rencontrer des gens de tout horizon !

Puis, les espagnols sont, de manière générale, très chaleureux et ouverts d’esprits. Ils paraissent peu méfiants et du coup très abordables. Il est facile d’entamer une discussion avec eux même si on ne se connaît pas.

En bref

Malgré le confinement, Madrid est une ville que j’apprécie chaque jour un peu plus. L’architecture est dingue, je suis fan des façades colorées et des petits balcons en fer forgé !

C’est peut-être l’effet « nouveauté » qui influence mon avis sur la ville car je n’ai pas encore beaucoup de recul sur la vie ici. Néanmoins, chaleur extrême mise à part, j’apprécie son dynamisme, son architecture, son offre culturelle qu’il me tarde de découvrir quand tout aura réouvert, et son accueil.

Un bilan des 6 mois plutôt positif donc ! 😊

4 commentaires sur “Bilan après 6 mois d’expatriation

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :