Notre road-trip dans les Asturies

Je ne suis probablement pas la seule à être restée dans mon pays de résidence en cet été 2020. Vivant en Espagne, j’avais plusieurs choix de régions à visiter tout en profitant du soleil. De l’Andalousie aux Baléares, en passant par la côte méditerranéenne, l’Espagne regorge d’endroits sympas pour l’été ! Mais avez-vous déjà songé à visiter plutôt la côte nord ? C’est ce que j’ai décidé de faire en allant faire un petit road-trip dans les Asturies !

Le choix de l’itinéraire

Arrivant depuis Madrid, nous avons fait une étape à Bilbao et pris la route depuis le pays-basque. C’est pourquoi, nous avons décidé de commencer par Llanes, ville la plus proche, et de longer la côte pour arriver presque jusqu’en Galice.

Nos étapes :

  1. Llanes
  2. Picos de Europa et Ruta del Cares
  3. Cangas de Onís
  4. Playa de Gulpiyuri
  5. Bufones de Pria
  6. Lastres
  7. Oviedo
  8. Cudillero
  9. Playa del Silencio
  10. Luarca

Première étape : Llanes

Ville portuaire d’environ 14 000 habitants, Llanes vaut le coup d’œil. Depuis le mirador de San Pedro s’offre un très beau panorama sur la ville qui s’étend entre la mer et les montagnes de los picos de Europa.

Son centre-ville est charmant et se situe juste à proximité du port. Beaucoup de rues sont piétonnes et pavées ce qui lui confère un côté presque médiéval. En vous promenant le long du littoral vous apercevrez los cubos de la memoria. Œuvre d’Agustín Ibarrola, les cubes sont en fait des blocs de béton peints de différentes couleurs. La peinture est un peu passée malheureusement, faute d’entretien. Mais c’est toujours plus sympa que du béton brut. 😉

Los picos de Europa et Cangas de Onís

Nous avons passé 2 nuits dans les montagnes. La chaîne des pics d’Europe s’étend entre les Asturies et la Cantabrie. Si vous adorez la randonnée, vous allez être servis ! L’une des plus connues s’appelle la ruta del cares. Elle offre des vues spectaculaires sur les montagnes. Au total, aller-retour, environ 25 km de sentier sinue le long de la rivière du Cares. Je vous conseille d’y aller tôt le matin, lorsqu’il y a moins de monde ! Attention, les premiers kilomètres grimpent pas mal sur un sol rocheux.

Après cette randonnée, nous nous sommes rendus dans la ville de Cangas de Onís situé à quelques minutes seulement. En quelques heures seulement, vous pourrez découvrir son petit centre-ville, ses boutiques traditionnelles animées et son fameux pont romain. C’est un endroit très sympa pour manger. Par contre, réservez en avance si vous le pouvez, car il y avait énormément de touristes et les restaurants étaient tous complets.

Playa de Gulpiyuri, Bufones de Pria et Lastres

Retour près de la côte avec la plage de Gulpiyuri. Classée monument naturel, elle a la particularité d’être une plage sans mer. Je m’explique. Compte-tenu des marées, il y a des moments où cette plage intérieure n’offre que du sable. L’eau de mer s’infiltre entre deux roches et n’est donc présente que lorsque la marée est haute. Cela en fait une des plus petites plages du monde !

Nous nous sommes ensuite arrêtés voir les Bufones de Pria. Là encore, allez-y lorsque la marée est haute pour découvrir d’incroyables geysers. Le mouvement des vagues provoque une arrivée d’eau dans des cavités qui débouche ensuite en hauteur sous forme de geyser. C’est un site naturel à ne pas manquer si vous venez dans les Asturies !

En poursuivant sur notre route, nous avons fait une étape à Lastres pour profiter de la vue sur la mer. Avec ces toits aux tuiles orange, on se croirait un peu au Portugal, non ?

Oviedo : la capitale

Capitale des Asturies, Oviedo est une véritable ville médiévale ! Vous ne pourrez pas manquer le cathédrale San Salvador qui trône dans son centre, ni ses petites ruelles pavées qui lui donnent un charme fou ! De nombreuses terrasses de bars et restaurants animent ses rues et nous avons d’ailleurs eu la chance de manger chez Jamón Jamón que je vous conseille fortement ! Les tapas étaient à tomber ! Les croquetas et leur sorte de pizza dont j’ai oublié le nom nous ont fait passer un moment délicieux !😉

Autre adresse à vous conseiller : les sidreria Tierra Astur. Il y en a un peu partout dans les Asturies, on y mange très bien et pour pas très cher. De manière générale, dans cette région, vous ne repartirez pas avec la faim au ventre, les quantités sont très généreuses ! Il suffit de voir la taille d’un cachopo (sorte de cordon bleu à l’asturienne) ! Et, bien évidemment, n’oubliez pas d’accompagner vos plats de cidre, le produit gastronomique phare de la région !

Outre le centre-ville, vous pouvez aussi vous rendre au Monte Naranco à quelques minutes d’Oviedo. C’est LE corcovado asturien ! Après une montée de quelques minutes, vous profiterez en plus d’une vue imprenable sur toute la ville !

À proximité, vous trouverez les églises Santa María del Naranco et San Miguel de Lillo. Elles sont situées en hauteur, ce qui vous donne, là aussi, une superbe vue sur la ville et les pics d’Europe. Elles sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco et elles valent le détour !

Enfin, si vous vous rendez à Oviedo durant l’été, sachez que le bagad de la ville défile régulièrement afin de jouer de la musique celtique. Un vrai bonheur pour les yeux et les oreilles ! Cela m’a transporté directement dans mes souvenirs d’enfance en Bretagne, pour mon plus grand plaisir !

Cudillero, l’étape incontournable

Assurément, mon coup de cœur asturien ! En vous garant près du port et en marchant vers la ville, vous découvrirez cette ville construite dans les falaises, devant la mer. Cette ville a un vrai petit air d’Italie avec ses maisons suspendues, son petit port de pêche et ses toits en tuiles oranges !

Ici, nous nous sommes laissé porter par l’ambiance de village et par les petits chemins (parfois abrupts) qui mènent vers de sublimes points de vues… Je vous laisse admirer. C’est, selon moi, une étape obligée si vous venez visiter les Asturies.

Playa del Silencio et Luarca

Pour finir ce road-trip, nous avons profité d’une belle après-midi ensoleillée à la playa del silencio. Située dans la ville de Castañeras, cette plage n’a pas d’accès direct en voiture, il faut descendre une quinzaine de minutes à pied pour s’y rendre. Son nom provient du fait qu’elle a une forme de demi-cercle, entourée par des falaises de chaque côté. Difficile d’être perturbée par les bruits alentours ! Prévoyez des chaussures adéquates, car c’est une plage de galets, et non de sable.

Enfin, nous avons passé une dernière nuit à Luarca, tout proche de la Galice. Petite ville de pêcheurs de 5 000 habitants environ, elle s’est construite autour du port. Elle possède deux plages assez grandes et très jolies ! Puis, si l’envie vous dit de crapahuter un peu dans les quartiers anciens de la ville, je vous conseille de vous rendre au mirador El Chano, qui offre une très belle vue sur la mer et la ville.

Et parlons bien, parlons bouffe, je vous recommande de manger au restaurant el Barometro. La famille qui tient ce restaurant est très agréable et ils cuisinent des produits frais. Tous les poissons ont été pêchés à proximité. Pensez à réserver quand même, ils sont très demandés !

Vous l’aurez compris, dans les Asturies, on mange bien, on en prend plein les yeux et on profite de la nature ! Que vous soyez plus mer ou montagne, peu importe, vous avez les deux ! Les gens sont adorables et la richesse culturelle de cette région celtique est impressionnante ! Si vous ne connaissez pas encore, je vous recommande fortement d’y passer quelques jours ! Et, si c’est le cas, racontez moi votre séjour ! 😊

2 commentaires sur “Notre road-trip dans les Asturies

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :